Fleuve Saint-Laurent, à la hauteur du vieux Québec

C’est Zen, Zen, Zen…

Une journée idéal, pas trop chaud, un bon vent, le soleil, la grosse paix…

Caméra: Nikon D90

François Meehan

Hercule prend trop de café!

On lui avait pourtant dit…

Caméra: Nikon D90

François Meehan

C’est quoi le féminin de « macho »?

Ma belle Val joue au soccer depuis des années. A 19 ans, elle est toujours passionnée par son sport, chaque semaine elle s’entraine 2 à 3 fois et joue une partie ou deux.

Depuis quelque temps elle souffre d’une blessure aux tibias, avant chaque partie, le soigneur de l’équipe doit apposer deux barres de métal sur chaque jambe et les enroulés avec du ruban adhésif.

C’est sûr que comme parents (et le médecin itou) on aimerait bien qu’elle prenne du repos pour guérir ça, mais que voulez-vous…

Et dans son équipe, elle n’est pas la seule à jouer avec une blessure.

Elle ne sera pas contente de voir que je publie cette photo 🙂

Et maudit qu’elle joue bien.

C’est quoi le féminin de « macho »?

Caméra: iPhone

François Meehan

D’un Ange à l’autre

Il parait que j’en ai secoué quelque un avec mon Ange d’hier…

Je vous en présente un autre aujourd’hui, un peu plus classique mais pas aussi beau.

Sculpture de Louis Jobin, Église de Sainte-Luce-sur-Mer.

Caméra: Nikon D90

François Meehan

Your morning Angel!

Pour bien démarrer votre journée, voici votre ange du matin.

J’ai pris une photo d’un chandelier suspendue dans une église du vieux Québec, prise par en dessous, HDR à main levée. Ensuite j’ai employé un effet de prisme à 7 facettes.

Que voulez-vous, ça me prenait un cadre digne de l’ange au milieu.

Caméra: Nikon D90

François Meehan

Conversation sur le pont

En route vers le vieux Québec, sur le pont du traversier, Yvon m’explique un brin d’historique sur la ville.

Caméra: Nikon D90

François Meehan

Déception

« Une défaite temporaire ne signifie pas un échec total; une victoire n’assure pas le succès permanent ». Traduction libre d’une partie d’un poême de William Arthur Ward.

Ceci est mon test no. 3 de Topaz Labs B&W Effects.

J’avais gardé cette image en réserve, ne sachant pas comment en aborder le traitement quand je l’ai prise.

C’était durant une complétion d’haltérophilie féminine lors des derniers jeux d’hiver du Québec.

Caméra: Nikon D90

François Meehan

Topaz Labs B&W Effects test no. 2

Poursuite de mes tests avec la nouvelle application de Topaz Labs: B&W Effect.

Je n’ai malheureusement pas le nom du pitou 🙁 J’ai oublié de le demander à son maître.

Voici approximativement la recette dans B&W Effects:

Opalotype collection – Hand tinted cream – Creative effects: Simplify – Local Adjustment: Dodge on the eye – Colour

Je vais produire 3 images avec cette application et ensuite en faire l’évaluation dans un clip vidéo.

Caméra: Nikon D90

François Meehan

You found Me!

You found me!

Se dit le chat noir, au fond de sa sinistre cachette…

Premiers essais de l’application de retouche « Topaz B&W Effects », Effet « Traditional – Low Key III + some local adjustments »)

Modèle: Hercule (merci Kamélia)

Caméra: Nikon D90

François Meehan

Tel père tel fils…

Ça y est, Cédric est parti pour l’armée, une grosse étape dans sa vie, dans la nôtre itou.

Avant d’aller le reconduire, nous nous étions promis de faire une séance photo ensemble, parce que s’il y a un moment où l’on se rejoint, c’est bien lors de nos folles sessions. Cédric n’est pas un modèle, mais un complice.

En plus c’est ma fille Val qui a pris la photo et Lise supervisait les opérations. Donc un travail en famille.

On a fait la « shot » sous un pont ferroviaire à Sainte-Anne-de-Bellevue. Avec notre « look » du jour, trois flashes et un escabeau, on ne peut pas dire que l’on a passé inaperçu 🙂

Fait à noter, nous ne fumons pas Cédric et moi, ça faisait partie de mon concept, mon fils est devenu un peu « verdâtre » vers la fin. Thanks God, il avait emporté des pastilles Halls, vraiment dégueux la cigarette.

Le concept est né du fait que Cédric voulait avoir les cheveux les plus longs possible pour faire son entrée à la base, afin que le barbier puisse vraiment se payer la traite. J’avais vu une perruque au magasin à « 1 dollar » qui avait approximativement la même longueur et couleur que les cheveux de mon garçon. Bingo!

Je ne peux me lasser de regarder cette photo, vous comprendrez qu’elle représente tout un souvenir à mes yeux.

Bonne chance mon fils, je suis donc fièr de toi!

Père fils 2

Caméra: Nikon D90

Photographe: Valérie Meehan

Concept: Bibi.